Les Humains (ft. Falardeau)
(Musique: aKido - Paroles: Pierre Falardeau)

Des fois j'ai l'impression que je suis fou Parce que je me choque le matin en ecoutant la radio, je me dis que je suis mongole On peut dire des choses intelligentes sans se compliquer l'existence comme ca À l'epoque c'etait bien plus interessant parce que c'etait local c'etait pas americain, c'etait très Felinien et c'etait magnifique

Les etres humains c'est tough en tabarnac (les humains c'est aussi cruels)

Je pense que c'est revolutionnaire de filmer des humains Juste ca, filmer des etres humains en vie, c'est revolutionnaire et c'est resister Defendre les cultures contre le bulldozer de la culture americaine, ca l'a frappe mon imagination

Les etres humains c'est tough en tabarnac (les humains c'est aussi cruels)

Des fois j'ai l'impression que je suis fou Parce que je me choque le matin en ecoutant la radio, je me dis que je suis mongole Je me suis apercu que je n'etais pas un marginal, je me suis apercu qu'on m'avait marginalise Un intellectuel colonise peut se sauver uniquement en se recollant sur son propre peuple sur les traditions culturelles de son propre peuple Je ne sais pas s'il avait tort ou raison mais je trouvais ca tellement beau J'imagine que les intellectuels quebecois etaient pareils comme les intellectuels algeriens ou les intellectuels martiniquais C'est-a-dire des gens complètement coupes de leur peuple, qui sont des fois bien plus branches sur Paris, sur Londres, sur New-York, sur Los Angeles Moi, Los Angeles et New York, je trouve ca sans interet Ce qui m'interesse, c'est Matane, pis Rouyn-Noranda, pis peut-etre Sudbury en Ontario

Les etres humains c'est tough en tabarnac (les humains c'est aussi cruels)

(Paris, Londres, New York, Los Angeles) (c)1998-2005 Nordique Music